Réunion de bureau du 25 septembre à Paris

Hedi ben Sédrine, secrétaire du Comité Européen du Groupe AXA, a ouvert cette session de septembre en remerciant Mario Proietto, représentant de l'Italie, et Serge Morelli, responsable des relations sociales du groupe, qui participent à leur dernière réunion du CEG.

La première présentation, par Estelle Hascoët (Analyste Risques émergents) a porté sur les risques émergents. Un risque émergent est un risque nouveau ou qui évolue constamment et qui pourrait avoir un impact sur 5 ou 10 ans. L'objectif ici est d'anticiper afin de pouvoir gérer ces risques, soit pour créer de nouvelles opportunités, soit pour s'en protéger.

Ce sujet intéresse fortement les représentants du personnel, qui notent que ces études sont une opportunité pour le groupe de peser sur les gouvernements et sur les entreprises, en particulier pour tout ce qui concerne l'environnement.

La deuxième présentation, par Justine Riblet (chargé de communication du Fonds AXA pour la recherche) et Juliette Prieur (Chargée de la sélection et des relations institutionnelles du fonds AXA pour la recherche), portait sur le soutien d'AXA à la recherche scientifique, à travers le fonds AXA pour la recherche.

Ce fond a pour objectif de soutenir des chercheurs dans des domaines variés (environnement, santé, nouvelles technologies) sans chercher de retour sur l'investissement. Ce soutien est purement philanthropique.